La prise en charge des conduites addictives – approfondissement

Objectif

  • Apprendre à évaluer les différents modes de prise en charge en fonction de la réalité clinique et psychologique du patient (ambulatoire/hospitalière).
  • Acquérir les connaissances indispensables permettant de poser l’indication la plus adaptée pour le patient des différents  sevrages, en fonction du produit, des alliances mobilisables avec les acteurs de terrain.
  • Acquérir des connaissances médicales (sémiologiques et pathologiques), permettant l’évaluation des risques de comorbidités, l’adéquation de la prise en charge médicale sociale.

Contenu

Prise en charge Hospitalière.

  • Indication : somatique / psychologique / familiale / judiciaire
  • Le sevrage : protocole.
  • L’hospitalisation pour sevrage ou pour une cure (indications et pertinence ).
  • Anticipation du retour à domicile (structuration de la sortie, les alliances thérapeutiques).
  • Les consultations de post cure en intra ou ambulatoire (VAD) (rôle du CMP).
  • L’étayage d’une association d’anciens malades (le groupe et la  réfection narcissique du patient) : Dépistages et prévention des complications

Prise en charge relationnelle (vécu du patient et des soignants)

  • Contexte de l’hospitalisation (patient/famille)
  • Les soignants
  • La rechute

Travail de liaison

En hospitalisation :

  • Cohérence et validation du projet thérapeutique global,
  • Ne pas confondre projet institutionnel et projet de soins individualisé,
  • Mise à jour des protocoles et/ou  actualisation.
  • Evaluer l’intérêt d’une équipe d’addictologie de liaison
  • Mettre en place des procédures de partenariat

En Extra hospitalier :

  • Partenariat avec les structures alternatives (CMP/CHRS/ACOOLOGIE DE LIAISON ASSO.NEPHALISTES)
  • Savoir  « repérer » les limites de la prise en charge,(les nôtres et celles des autres)
  • Intérêts et limites du travail en réseau, la communication entre les acteurs, du réseau de         soins.
  • Intégrer les associations d’anciens « malades » dans le projet de soin.
  • Savoir « passer la main », comment ne pas être dans la toute puissance  Thérapeutique.

Public :

Personnel soignant

Intervenant(s) :

Psychologue Clinicien

Durée :

2 jours

Tarif :

720 € nets par session et par personne

Dates des prochaines sessions :

Nous consulter

En savoir + :

Delphine COENS : delphine.coens@aymara.fr