Engager une politique de prévention des risques psychosociaux dans son établissement

Formation destinée à la direction, aux membres du CHSCT, du CTE, médecin du travail…

Objectifs

  • Comprendre la diversité des situations qui relèvent des RPS
  • Maitriser le vocabulaire et les définitions, avoir un socle commun de connaissances
  • Maitriser le cadre juridique, les enjeux réglementaires
  • Savoir identifier les causes et les situations professionnelles susceptibles de générer un état de souffrance physique et/ou psychique
  • Définir des pistes concrètes d’amélioration
  • Mettre en place des dispositifs pour identifier les facteurs de risques et travailler en concertation avec les différents acteurs de la prévention
  • Mettre en place une démarche de prévention collective avec des outils d’analyse et de suivi des risques
  • Mettre en place un système d’alerte

Contenu

Introduction générale et retour sur l’historique des RPS et définitions

  • Stress au travail
  • Harcèlement moral
  • Incivilités, agressions physiques, verbales, violence
  • Sentiment de mal être et de souffrance au travail
  • Épuisement professionnel

Clarification des termes « psychosociaux » à l’interface de l’individu et de son environnement de travail

Rappel des 3 niveaux de prévention appliqués aux RPS :

  • Primaire : restreindre les conséquences du travail et de l’activité professionnelle sur la santé
  • Secondaire : surveiller l’état de santé des personnels dans leur environnement de travail
  • Tertiaire : travailler à l’identification des facteurs de risques, prévenir les situations

Le cadre juridique global et les obligations de prévention de RPS

  • Obligation de résultat face aux risques connus de l’employeur
  • Les dispositions du code du travail applicables à la fonction publique en matière de santé et de sécurité – Partie IV du Code du Travail.
  • Les sanctions pour l’employeur en cas de manquement
  • Les accords négociés par les partenaires sociaux dans le cadre de la prévention des RPS

Les principaux facteurs de risques

  • Les exigences au travail, l’insécurité d’emploi
  • Les exigences émotionnelles
  • L’autonomie – marges de manœuvre
  • Rapports sociaux, relations au travail
  • Conflits de valeur

Être attentif aux « signaux faibles » individuels et collectifs

Mise en place d’un dispositif d’identification des risques

L’élaboration et la mise en place d’outils de recueil d’informations et de diagnostic

  • La lecture des indicateurs statistiques clés : temps de travail, turnover, absentéisme
  • Les modalités de recueil de la parole : l’entretien individuel et collectif
  • L’élaboration d’un questionnaire ad hoc : enjeux d’un outil de mesure du ressenti individuel et analyse:
  1. État des lieux
  2. Identification des situations collectives
  3. Disposer de principes communs et permettre l’action

Identifier ce qui relève de l’anticipation des facteurs de risque et de la prévention et ce qui relève de l’accompagnement et du traitement des situations individuelles et/ou collectives

La place des rôles et prérogatives des principaux acteurs

  • Direction, CHSCT, DRH
  • Cadres de pôles, manager de proximité
  • Encadrement intermédiaire
  • Acteurs externes : inspecteur/contrôleur du travail

Mise en place d’une démarche de prévention des RPS

Réflexion collective sur le rôle des différents acteurs :

  • Processus de travail et place de chacun entre le diagnostic, le suivi, la gestion et l’animation du dispositif de prévention

A partir des situations concrètes et du diagnostic établi, les étapes de la mise en œuvre d’une démarche de prévention et répartition des rôles :

  • Définition des objectifs : quelle est la finalité de la démarche et quels sont les objectifs que l’on souhaite atteindre ?
  • Diagnostic et formalisation des situations, problèmes, des tensions et sources de régulation
  • Identification des causes
  • Élaboration du plan d’action
  • Mise en œuvre
  • Suivi sur la durée

Le système d’alerte

  • L’élaboration d’outils barométriques, administration et analyse
  • Les différents types de dispositif d’alerte existants
  • Mission – rôle – place vis-à-vis des autres instances (RH – IRP- …)

 

 

Public :

Directeurs d’établissements, DRH, chef de pôle, médecin du travail, membres des instances (CHSCT, CTE,...)

Intervenant(s) :

Consultatn spécialisé en RH, Juriste en droit social, Psychologue du travail

Durée :

3 jours

Tarif :

Nous consulter

Dates des prochaines sessions :

Les formations se déroulent uniquement en intra-établissement: nous consulter

En savoir + :

Olivier DEHEEGHER olivier.deheegher@aymara.fr