Risques hospitaliers, application des mesures de prévention lors d’opération de maintenance

Cette formation aux risques spécifiques de l’environnement hospitalier est destinée aux techniciens de maintenance et d’exploitation des prestataires privés et publics intervenant dans les établissements sanitaires.

Objectifs

  • Connaître les risques hospitaliers par nature (infectieux, biologique, chimique, ionisant…) en relation avec la nature des interventions techniques.
  • Comprendre les enjeux hospitaliers (humains, produits, biens, juridique, image) dans le cadre de la maintenance des bâtiments.
  • Appliquer les outils et les méthodes de la gestion des risques en milieu hospitalier pour réduire les risques professionnels, techniques et environnementaux.
  • Intégrer les mesures de prévention dans les opérations de maintenance.

Contenu

La formation apportera aux participants des apports théoriques sur:

1/ La nature des risques :
Les professionnels de la maintenance sont amenés à générer des risques pour eux, les autres et l’environnement de par leurs activités dans l’hôpital en activité.
Garantir la sécurité des personnes et la qualité des activités hospitalières est l’un des objectifs prioritaires des établissements. Au regard de la complexité de la production de soins et ainsi que l’environnement de l’hôpital, le développement d’une démarche d’analyse globale et transversale des risques techniques s’impose.
La disponibilité d’informations (cartographie des risques, processus, procédure…) relative à la prévention des risques selon chaque typologie de risques (infectieux, biologique, chimique, rayons ionisants…) contribuerait à leur maitrise.

2/ La typologie des mesures préventives :
A partir de la cartographie des risques hospitaliers, apports théoriques pour les aspects :

  • Fonctionnel- Coordonner son intervention avec le client, plus précisément le donneur d’ordre et/ou l’utilisateur,
  • Technique – Bien se préparer pour réaliser son intervention,
  • Organisationnel – Appliquer les consignes et le mode opératoire d’intervention retenu,
  • Contrôle – Vérifier et enregistrer avant, pendant et après l’intervention les points relevant de la sécurité et de la sureté de fonctionnement d’une installation technique,

en vue de maîtriser les contraintes relatives à une opération de maintenance ou de travaux en milieu hospitalier en activité.

3/ La structuration de la gestion des risques relatifs à l’exploitation à l’hôpital.
La première étape de gestion des risques, consiste à favoriser une approche collective, par l’organisation d’une démarche structurée d’une part, et par l’organisation systématique d’actions d’identification et de traitement des dysfonctionnements d’autre part.
La seconde étape, concerne l’identification des risques a priori. L’objectif est ici de repérer les opérations de travaux potentiellement à risque, d’identifier au sein de ces opérations les étapes dangereuses pour les personnes et les biens, puis pour chacune d’elles, de réduire l’occurrence via des actions de prévention « gravité » et via des actions de protection mises en œuvre pour limiter les conséquences.

4/ La gestion des risques intégrée à une opération de travaux ou de maintenance:

  • Le recensement des dangers : comprendre les risques présents à l’hôpital,
  • Les prérequis de la maintenance : préparer son intervention technique selon les règles de sécurité en milieu hospitaliers en activité.
  • La gestion des risques : mettre en œuvre les mesures préventives prédéfinies pour les personnes, les biens et l’environnement.
  • Exigences : contrôler la qualité de l’installation technique de sa livraison à sa mise en service.
  • Délai : respecter les échéances importantes d’une opération de travaux en regard des contraintes des activités hospitalières.

à partir de cas pratiques pour des interventions de maintenance pour des activités de stérilisation des dispositifs médicaux, de réception d’échantillon biologique, de chambres « septique » et « protecteur », d’analyses biologiques de virus, de salles opératoires et de chambres de réanimation.

 

Programme détaillé

Jour 1 : en salle

  • Appréhender les dangers à l’hôpital :
    • Cartographie des risques,
    • Les conséquences pour soi, les autres et l’environnement d’une exposition à un danger.
  • Connaitre les fondamentaux de la gestion des risques techniques :
    • La gestion des risques a postériori.
    • La gestion des risques a priori.
  • Comprendre et appliquer les procédures relatives à la prévention des risques :
    • Le plan de prévention, le permis d’intervention.
    • Le permis de feu.
    • Les mesures de protection individuelle et collective.
  • Vérifier et contrôler étape par étape l’opération de maintenance :
    • L’essentiel de la démarche de qualification de l’installation technique
    • La gestion des fiches tests de vérification en vue de la qualification de l’installation technique.
  • Savoir rédiger un rapport d’intervention :
    • Les données essentielles à enregistrer.
    • Le circuit de diffusion du rapport.
  • Gérer un incident pendant l’opération de maintenance :
    • Les décisions impératives à prendre.
    • Le circuit de communication.

Jour 2 : sur le terrain de préférence
Sur la base d’un scénario imposé, deux équipes relèvent le défi de définir les mesures de protection individuelles, collectives et environnementales les plus pertinentes pour une opération de maintenance sur un système de traitement d’air et armoires électriques relatifs à des chambres dédiées à l’hébergement de patients contagieux ou immunodéprimés.
Évaluation des acquis.

Référentiel juridique et technique de la formation

  • Guide des principaux textes de référence relatifs à la maintenance des installations techniques des établissements de santé.
  • Principaux domaines techniques couverts:
    • Chauffage – Ventilation – Climatisation ;
    • Eau / Plomberie sanitaire ;
    • Gaz médicaux ;
    • Electricité – Courants forts et faibles,
    • Transports automatisés.
  • NF S 90-351 Exigences de santé : déterminer les exigences de sécurité sanitaire.

 

Public :

Technicien d’exploitation
Technicien de maintenance du public ou du privé

Intervenant(s) :

Expert gestion des risques techniques: infrastructure, installations techniques et équipements.

Durée :

2 jours (1 jour en salle, 1 jour en milieu sanitaire - en mise en situation)

Tarif :

nous consulter

Dates des prochaines sessions :

à définir avec vous
formation intra

En savoir + :

Olivier DEHEEGHER: olivier.deheegher@ejs-aymara.fr
tel : 06-74-89-53-84